Le message vocal, entre amour et haine

A la base, je déteste les messages vocaux. Mais j’ai appris à les aimer. Je vous raconte.

Premièrement, le message vocal souffre du défaut propre à l’audio et à la vidéo, par rapport au texte: on ne peut pas y jeter un rapide coup d’oeil ou l’écouter en diagonale. Soit on l’écoute, soit on ne l’écoute pas. L’écouter monopolise l’entier de notre attention. Et avant de l’écouter, on ne sait pas ce qu’il y a dedans.

Impossible de “trier”, de décider s’il mérite ou non une consultation immédiate, s’il va nous remuer ou simplement nous donner une information anodine. Le message vocal, comme la séquence audio ou vidéo, est simple à produire, mais impose à celui qui le reçoit une plus grande charge pour y accéder.

Deuxièmement, et ça c’est un élément personnel, comme je suis malentendante, écouter un message vocal représente potentiellement toute une gymnastique: ôter mes appareils, trouver mon main libres, etc. Et il y a toujours la crainte que la qualité audio ne soit pas suffisamment bonne et que je doive réécouter des bouts.

Voilà pour le message vocal “haine”: celui qui débarque sans explications ni annonce, imprévu, une boîte noire qui réclame que je lâche tout pour je-ne-sais-quoi.

Et l’amour alors?

Le message vocal, c’est de la voix. On entend l’autre. On s’exprime parfois plus facilement qu’à l’écrit. Pour raconter quelque chose, ou rentrer dans des subtilités, c’est génial. C’est moins prenant qu’un appel, mais il y a une proximité similaire. Il y a des gens avec qui j’ai des conversations par messages vocaux. J’adore.

Mais le pré-requis, c’est le consentement. Vérifier que je vais pouvoir écouter, par exemple. C’est aussi le message vocal envoyé avec un peu de contexte: “je te raconte ça, tu écouteras à l’occasion”. C’est le message vocal poli, au final, qui tient compte de l’autre, et pas juste de la grande facilité qu’il y a à le produire.

Et vous, comment vivez-vous les messages vocaux?

Originally published at Climb to the Stars.

Anglo-Swiss. Change management and digital transformation. Taking care of old @QuintusKitty.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store